La serre s'étendra sur 9.500 mètres carrés et sera utilisée tant pour la recherche que pour sensibiliser le grand public. Inagro veut ainsi promouvoir l'agriculture urbaine. Cultiver sur les toits, à une échelle familiale ou commerciale, est en vogue car cela permet d'épargner de l'espace, de l'énergie et des matériaux. Il est par exemple possible de récupérer la chaleur et le CO2 produits par l'activité humaine aux étages inférieurs. La serre de Roulers devrait être opérationnelle à partir de 2020. Les coûts sont évalués à 12 millions d'euros. (Belga)

La serre s'étendra sur 9.500 mètres carrés et sera utilisée tant pour la recherche que pour sensibiliser le grand public. Inagro veut ainsi promouvoir l'agriculture urbaine. Cultiver sur les toits, à une échelle familiale ou commerciale, est en vogue car cela permet d'épargner de l'espace, de l'énergie et des matériaux. Il est par exemple possible de récupérer la chaleur et le CO2 produits par l'activité humaine aux étages inférieurs. La serre de Roulers devrait être opérationnelle à partir de 2020. Les coûts sont évalués à 12 millions d'euros. (Belga)