Selon De Standaard, Het Nieuwsblad et Le Soir de vendredi, le secrétaire d'État à la Protection de la vie privée Bart Tommelein (Open VLD) souhaiterait envoyer à chacun un état de lieux de sa vie privée chaque année. "Tout le monde doit savoir dans quelle base de données d'entreprises il se trouve, ce que ces dernières en font, et surtout comment en sortir si telle est la volonté du citoyen', estime-t-il. Pour Bart Tommelein, l'Etat a un rôle à jouer et à tenir dans ce domaine. Les actes d'achat en ligne impliquent souvent des entreprises internationales qui se soucient assez peu des règles belges en matière de respect de la vie privée. Pour obtenir une réponse de leur part, Bart Tommelein compte beaucoup sur la directive européenne "vie privée" qui entrera en vigueur l'année prochaine.

Selon De Standaard, Het Nieuwsblad et Le Soir de vendredi, le secrétaire d'État à la Protection de la vie privée Bart Tommelein (Open VLD) souhaiterait envoyer à chacun un état de lieux de sa vie privée chaque année. "Tout le monde doit savoir dans quelle base de données d'entreprises il se trouve, ce que ces dernières en font, et surtout comment en sortir si telle est la volonté du citoyen', estime-t-il. Pour Bart Tommelein, l'Etat a un rôle à jouer et à tenir dans ce domaine. Les actes d'achat en ligne impliquent souvent des entreprises internationales qui se soucient assez peu des règles belges en matière de respect de la vie privée. Pour obtenir une réponse de leur part, Bart Tommelein compte beaucoup sur la directive européenne "vie privée" qui entrera en vigueur l'année prochaine.