Les quatre partis actuellement en négociation désireraient qu'un automobiliste soit contrôlé trois fois par an en moyenne concernant la consommation d'alcool ou de drogue ainsi que sur le port de la ceinture. La baisse de l'agressivité au volant figure également parmi les priorités dans le domaine de la sécurité routière.

Les quatre partis actuellement en négociation désireraient qu'un automobiliste soit contrôlé trois fois par an en moyenne concernant la consommation d'alcool ou de drogue ainsi que sur le port de la ceinture. La baisse de l'agressivité au volant figure également parmi les priorités dans le domaine de la sécurité routière.