"Aujourd'hui, je donne l'instruction à mes équipes de fournir 500 millions de tests supplémentaires pour répondre à la demande future", a dit le président américain lors d'une intervention au sujet du Covid-19 à la Maison Blanche. Joe Biden avait déjà annoncé fin décembre des achats massifs de tests par le gouvernement fédéral: 500 millions de kits, distribués gratuitement à ceux qui en feront la demande. Il a par ailleurs indiqué que le site internet qui permettra aux Américains de commander gratuitement ces tests à faire à domicile fonctionnerait dès "la semaine prochaine". En plus de cela, le président a assuré que son administration travaillait avec les pharmacies pour assurer l'approvisionnement en tests, et souligné que plus de 20.000 centres de dépistage également gratuits fonctionnaient à l'heure actuelle sur le territoire américain. En plus de commander ces tests gratuits, les Américains qui ont une assurance santé privée pourront à partir de samedi se faire rembourser ceux qu'ils achètent en pharmacie. Il a également appelé, une nouvelle fois, ses compatriotes à porter un masque et à se faire vacciner. Les Etats-Unis prennent de plein fouet la vague de la pandémie liée au variant Omicron, avec des records de contaminations et d'hospitalisations. Mais les Etats-Unis pourraient être "au seuil" d'une période de transition, après laquelle il deviendra possible de "vivre avec" le virus, a estimé mardi le Dr Anthony Fauci, conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire. (Belga)

"Aujourd'hui, je donne l'instruction à mes équipes de fournir 500 millions de tests supplémentaires pour répondre à la demande future", a dit le président américain lors d'une intervention au sujet du Covid-19 à la Maison Blanche. Joe Biden avait déjà annoncé fin décembre des achats massifs de tests par le gouvernement fédéral: 500 millions de kits, distribués gratuitement à ceux qui en feront la demande. Il a par ailleurs indiqué que le site internet qui permettra aux Américains de commander gratuitement ces tests à faire à domicile fonctionnerait dès "la semaine prochaine". En plus de cela, le président a assuré que son administration travaillait avec les pharmacies pour assurer l'approvisionnement en tests, et souligné que plus de 20.000 centres de dépistage également gratuits fonctionnaient à l'heure actuelle sur le territoire américain. En plus de commander ces tests gratuits, les Américains qui ont une assurance santé privée pourront à partir de samedi se faire rembourser ceux qu'ils achètent en pharmacie. Il a également appelé, une nouvelle fois, ses compatriotes à porter un masque et à se faire vacciner. Les Etats-Unis prennent de plein fouet la vague de la pandémie liée au variant Omicron, avec des records de contaminations et d'hospitalisations. Mais les Etats-Unis pourraient être "au seuil" d'une période de transition, après laquelle il deviendra possible de "vivre avec" le virus, a estimé mardi le Dr Anthony Fauci, conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire. (Belga)