L'expert évoque "une capacité extraordinaire à mentir", des conclusions que M. Wesphael conteste.

"La facilité et la conviction avec lesquelles il (M. Wesphael, NDLR) invente des récits, dont il sait que l'exactitude peut être facilement vérifiée, sont remarquables", déclare, entre autres, l'expert-psychiatre Hans Hellebuyck, dans son rapport auquel réfère l'acte d'accusation.

M. Wesphael conteste les conclusions de l'expert, évoquant un examen de 50 minutes sous le coup de l'émotion et des médicaments, et a fait réaliser une contre-expertise.

L'acte d'accusation consacre près de la moitié de son exposé des faits à des constats médico-légaux et aux hypothèses des "conseillers techniques" de la défense.

L'expert évoque "une capacité extraordinaire à mentir", des conclusions que M. Wesphael conteste. "La facilité et la conviction avec lesquelles il (M. Wesphael, NDLR) invente des récits, dont il sait que l'exactitude peut être facilement vérifiée, sont remarquables", déclare, entre autres, l'expert-psychiatre Hans Hellebuyck, dans son rapport auquel réfère l'acte d'accusation.M. Wesphael conteste les conclusions de l'expert, évoquant un examen de 50 minutes sous le coup de l'émotion et des médicaments, et a fait réaliser une contre-expertise. L'acte d'accusation consacre près de la moitié de son exposé des faits à des constats médico-légaux et aux hypothèses des "conseillers techniques" de la défense.