"Dominique Tapie et ses enfants ont l'infinie douleur de faire part du décès de son mari et de leur père, Bernard Tapie, ce dimanche 3 octobre à 8h40, des suites d'un cancer", précise le communiqué envoyé à la Provence, dont il était l'actionnaire majoritaire. C'est Dominique Tapie, sa femme, qui a d'abord annoncé la mort de son époux à La Provence, via un appel à sa directrice générale, avant l'envoi de communiqué, a précisé à l'AFP le directeur des rédactions du journal, Guilhem Ricavy, selon qui l'ancien président de l'Olympique de Marseille avait "basculé dans le coma dans la nuit". "Au revoir mon Phénix", a posté en parallèle l'un de ses fils, Stéphane Tapie, sur son compte Instagram, en légende d'une photo en noir et blanc de lui et son père, qui fut tour à tour entrepreneur, ministre, acteur, président de l'Olympique de Marseille et patron du groupe de médias. "Il est parti paisiblement, entouré de sa femme, ses enfants, ses petits-enfants et son frère, présents à son chevet. Il a fait part de son souhait d'être inhumé à Marseille, sa ville de coeur", poursuit le communiqué de la famille à La Provence. Très rapidement une pluie de réactions a afflué, à commencer par le Premier ministre Jean Castex qui a salué "un combattant", "très engagé contre l'extrême droite, mais surtout pour des causes, son club, sa ville, l'entreprise aussi. Bref un homme très engagé qui a tout donné et je crois qu'on l'a vu aussi contre la maladie". L'Olympique de Marseille, dont les supporters multipliaient ces derniers jours les soutiens à celui qu'ils surnommaient le "boss", a estimé sur Twitter qu'il "laissera un grand vide dans le coeur des Marseillais et demeurera à jamais dans la légende du club". Bernard Tapie est décédé un jour où son ancienne équipe allait jouer, à 17h00, sur la pelouse des Dogues lillois. Le maire socialiste de Marseille, Benoît Payan, a lui promis que la ville "sera au rendez-vous pour lui rendre un hommage populaire à sa hauteur", ajoutant: "Bernard Tapie, à jamais Marseillais". (Belga)

"Dominique Tapie et ses enfants ont l'infinie douleur de faire part du décès de son mari et de leur père, Bernard Tapie, ce dimanche 3 octobre à 8h40, des suites d'un cancer", précise le communiqué envoyé à la Provence, dont il était l'actionnaire majoritaire. C'est Dominique Tapie, sa femme, qui a d'abord annoncé la mort de son époux à La Provence, via un appel à sa directrice générale, avant l'envoi de communiqué, a précisé à l'AFP le directeur des rédactions du journal, Guilhem Ricavy, selon qui l'ancien président de l'Olympique de Marseille avait "basculé dans le coma dans la nuit". "Au revoir mon Phénix", a posté en parallèle l'un de ses fils, Stéphane Tapie, sur son compte Instagram, en légende d'une photo en noir et blanc de lui et son père, qui fut tour à tour entrepreneur, ministre, acteur, président de l'Olympique de Marseille et patron du groupe de médias. "Il est parti paisiblement, entouré de sa femme, ses enfants, ses petits-enfants et son frère, présents à son chevet. Il a fait part de son souhait d'être inhumé à Marseille, sa ville de coeur", poursuit le communiqué de la famille à La Provence. Très rapidement une pluie de réactions a afflué, à commencer par le Premier ministre Jean Castex qui a salué "un combattant", "très engagé contre l'extrême droite, mais surtout pour des causes, son club, sa ville, l'entreprise aussi. Bref un homme très engagé qui a tout donné et je crois qu'on l'a vu aussi contre la maladie". L'Olympique de Marseille, dont les supporters multipliaient ces derniers jours les soutiens à celui qu'ils surnommaient le "boss", a estimé sur Twitter qu'il "laissera un grand vide dans le coeur des Marseillais et demeurera à jamais dans la légende du club". Bernard Tapie est décédé un jour où son ancienne équipe allait jouer, à 17h00, sur la pelouse des Dogues lillois. Le maire socialiste de Marseille, Benoît Payan, a lui promis que la ville "sera au rendez-vous pour lui rendre un hommage populaire à sa hauteur", ajoutant: "Bernard Tapie, à jamais Marseillais". (Belga)