"Dans le contexte de l'offensive militaire turque dans le nord-est de la Syrie, le gouvernement ne délivrera aucun nouveau permis (de vente) pour tous les équipements militaires qui pourraient être utilisés en Syrie par la Turquie", indique le chef de la diplomatie allemande, sans préciser le type d'armements concernés, ni leur montant. (Belga)