Dans la matinée, la secrétaire travaillant dans les bureaux du cdH à Bastogne, a découvert une enveloppe contenant de la poudre blanche et une tête de mort dessinée. Elle a prévenu la police. Entre-temps, le président du cdH est arrivé à son bureau. Un dispositif de sécurité a été mis en place par la police et la protection civile est descendue sur place. Durant près de trois heures, Benoît Lutgen et deux collaborateurs ont été confinés dans le bâtiment. Le président du cdH ne se dit pas pour autant inquiet suite à ce courrier. "Ce n'est pas la première fois que je reçois des menaces comme cela. Je me suis plus inquiété pour ma secrétaire qui a été choquée après avoir trouvé ce type de courrier", a confié Benoît Lutgen. La composition de la poudre devra être déterminée et une enquête a été ouverte.

Dans la matinée, la secrétaire travaillant dans les bureaux du cdH à Bastogne, a découvert une enveloppe contenant de la poudre blanche et une tête de mort dessinée. Elle a prévenu la police. Entre-temps, le président du cdH est arrivé à son bureau. Un dispositif de sécurité a été mis en place par la police et la protection civile est descendue sur place. Durant près de trois heures, Benoît Lutgen et deux collaborateurs ont été confinés dans le bâtiment. Le président du cdH ne se dit pas pour autant inquiet suite à ce courrier. "Ce n'est pas la première fois que je reçois des menaces comme cela. Je me suis plus inquiété pour ma secrétaire qui a été choquée après avoir trouvé ce type de courrier", a confié Benoît Lutgen. La composition de la poudre devra être déterminée et une enquête a été ouverte.