L'élu, qui s'en est pris aux gens du voyage en les traitant notamment de "spécimens parasites" après avoir été victime d'un vol en Espagne, avait déjà été suspendu de ses fonctions scabinales jusqu'à nouvel ordre.

Après avoir entendu l'intéressé et réuni les éléments d'information, la commission a conclu vendredi soir à l'unanimité que "les propos tenus par monsieur Benoît Hons étaient incompatibles avec la qualité de membre du PS".

Ce dernier a aussi été écarté vendredi de ses fonctions d'enseignant à la Haute Ecole de la Province de Liège et fait l'objet d'une plainte déposée par le Comité belge des gens du voyage.

L'élu, qui s'en est pris aux gens du voyage en les traitant notamment de "spécimens parasites" après avoir été victime d'un vol en Espagne, avait déjà été suspendu de ses fonctions scabinales jusqu'à nouvel ordre. Après avoir entendu l'intéressé et réuni les éléments d'information, la commission a conclu vendredi soir à l'unanimité que "les propos tenus par monsieur Benoît Hons étaient incompatibles avec la qualité de membre du PS". Ce dernier a aussi été écarté vendredi de ses fonctions d'enseignant à la Haute Ecole de la Province de Liège et fait l'objet d'une plainte déposée par le Comité belge des gens du voyage.