Le ministre de la Mobilité François Bellot (MR) réfléchit en effet à étendre la mesure pour contrecarrer les entreprises de transport international qui, pour contourner les règles en matière de temps de conduite et de repos qui s'appliquent aux chauffeurs de poids lourds, recourent de plus en plus à des camionnettes de moins de 3,5 tonnes pour leurs livraisons, rapporte Het Nieuwsblad. Interrogé il y a peu en commission du Parlement par le député David Geerts (sp.a), M. Bellot a reconnu le problème et a dit vouloir y travailler. Aucune limitation légale n'est aujourd'hui imposée aux conducteurs de camionnettes qui peuvent donc rouler plus de 9 heures par jour, sans être obligés de prendre une pause après 4,5 heures au volant. "C'est très dangereux", estime Isabelle De Maegt de la Fédération des transporteurs Febetra qui soutient une extension du tachygraphe. "Nous ne visons pas les indépendants qui conduisent une camionnettes pour leur propre compte", précise le cabinet Bellot. "La mesure ne s'appliquerait qu'aux transporteurs de biens destinés à des tiers". Les livreurs de colis, comme les entreprises Bpost ou PostNL, seraient donc également concernés. Le ministre Bellot attend à présent le feu vert de la Commission européenne. (Belga)

Le ministre de la Mobilité François Bellot (MR) réfléchit en effet à étendre la mesure pour contrecarrer les entreprises de transport international qui, pour contourner les règles en matière de temps de conduite et de repos qui s'appliquent aux chauffeurs de poids lourds, recourent de plus en plus à des camionnettes de moins de 3,5 tonnes pour leurs livraisons, rapporte Het Nieuwsblad. Interrogé il y a peu en commission du Parlement par le député David Geerts (sp.a), M. Bellot a reconnu le problème et a dit vouloir y travailler. Aucune limitation légale n'est aujourd'hui imposée aux conducteurs de camionnettes qui peuvent donc rouler plus de 9 heures par jour, sans être obligés de prendre une pause après 4,5 heures au volant. "C'est très dangereux", estime Isabelle De Maegt de la Fédération des transporteurs Febetra qui soutient une extension du tachygraphe. "Nous ne visons pas les indépendants qui conduisent une camionnettes pour leur propre compte", précise le cabinet Bellot. "La mesure ne s'appliquerait qu'aux transporteurs de biens destinés à des tiers". Les livreurs de colis, comme les entreprises Bpost ou PostNL, seraient donc également concernés. Le ministre Bellot attend à présent le feu vert de la Commission européenne. (Belga)