Les perturbations ont concerné Brussels Airlines dès 17h00 mardi, occasionnant l'annulation d'un peu plus de quarante vols. Mercredi, le scénario devrait se renouveler. La compagnie aérienne annonce une cinquantaine de vols annulés depuis et vers Bruxelles. Les connexions supprimées avec la capitale concernent la France, le Royaume-Uni, la Pologne, la Suède, l'Italie, la Hongrie, l'Allemagne, l'Espagne, la Suisse, le Danemark, la République tchèque, la Norvège et la Russie. Brussels Airlines offre la possibilité aux voyageurs munis d'un ticket vers ou depuis Bruxelles pour le 13 avril de déplacer gratuitement leur vol à une date ultérieure mais avant le 13 juillet. Toutefois les modifications ne peuvent être effectuées en ligne actuellement, signale la compagnie qui recommande de procéder via son bureau à l'aéroport, par téléphone ou via une agence de voyages. Brussels Airlines conseille en outre de vérifier le statut des vols sur son site internet avant de se rendre à l'aéroport. L'aéroport Brussels Airport avait annoncé en début de semaine être en mesure d'assurer à nouveau trois quarts de ses vols dès mardi, après l'attentat terroriste qui a été perpétré dans le hall des départs le 22 mars. Toutefois, de nouvelles perturbations ont freiné cette reprise graduelle, les aiguilleurs du ciel ayant entamés une action de protestation mardi, insatisfaits d'un accord parvenu en commission paritaire. (Belga)