Aucun avion n'a pu décoller ni atterrir, en raison du manque d'effectifs de Belgocontrol, mercredi entre 07h15 et 11h15. Le premier avion a pu se poser à 11h30, confirme le porte-parole de l'aéroport, Vincent Grassa. Une vingtaine de vols qui devaient utiliser l'aéroport de Charleroi mercredi matin ont été reportés à l'après-midi. Trois avions, à destination d'Athènes, Prague et Bucarest, ont dû être annulés. Deux autres vols ont été détournés vers Lille et Maastricht. M. Grassa dit espérer que Belgocontrol prendra, pour les jours à venir, des dispositions suffisantes pour permettre un retour à la normale, les perturbations actuelles nuisant tant aux voyageurs qu'aux compagnies qui font confiance à l'aéroport. (Belga)

Aucun avion n'a pu décoller ni atterrir, en raison du manque d'effectifs de Belgocontrol, mercredi entre 07h15 et 11h15. Le premier avion a pu se poser à 11h30, confirme le porte-parole de l'aéroport, Vincent Grassa. Une vingtaine de vols qui devaient utiliser l'aéroport de Charleroi mercredi matin ont été reportés à l'après-midi. Trois avions, à destination d'Athènes, Prague et Bucarest, ont dû être annulés. Deux autres vols ont été détournés vers Lille et Maastricht. M. Grassa dit espérer que Belgocontrol prendra, pour les jours à venir, des dispositions suffisantes pour permettre un retour à la normale, les perturbations actuelles nuisant tant aux voyageurs qu'aux compagnies qui font confiance à l'aéroport. (Belga)