Plus aucun avion ne peut atterrir ou décoller depuis Charleroi car l'aéroport est fermé depuis 07h15 et ce jusqu'à 11h30 par manque de personnel chez Belgocontrol, a confirmé à Belga M. Grassa. "Nous avons 10 vols au départ et 13 à l'arrivée, soit une vingtaine de vols au total, prévus lors de cette tranche horaire", a-t-il détaillé. L'aéroport travaille en collaboration avec les compagnies aériennes pour surmonter le problème et "avoir un minimum d'impact sur les passagers", a-t-il précisé, expliquant que les compagnies aériennes "essayaient d'adapter leurs horaires en fonction de la contrainte". M. Grassa déplore le problème "de fond et d'effectifs" chez Belgocontol qui a "des répercussions sur nos opérations, l'aéroport et les passagers." "Nous ne savons pas à quoi c'est dû, en raison du planning ou de maladies, mais nous arrivons à un nouveau blocage à huit jours d'intervalle. Il est grand temps que le management (de Belgocontrol, ndlr) résolve ce problème", affirme le porte-parole. Mardi dernier, le ciel belge avait aussi été fortement perturbé à cause d'un mouvement d'humeur d'une partie du personnel de Belgocontrol qui proteste contre les termes d'un accord pour mettre fin à un conflit social. (Belga)

Plus aucun avion ne peut atterrir ou décoller depuis Charleroi car l'aéroport est fermé depuis 07h15 et ce jusqu'à 11h30 par manque de personnel chez Belgocontrol, a confirmé à Belga M. Grassa. "Nous avons 10 vols au départ et 13 à l'arrivée, soit une vingtaine de vols au total, prévus lors de cette tranche horaire", a-t-il détaillé. L'aéroport travaille en collaboration avec les compagnies aériennes pour surmonter le problème et "avoir un minimum d'impact sur les passagers", a-t-il précisé, expliquant que les compagnies aériennes "essayaient d'adapter leurs horaires en fonction de la contrainte". M. Grassa déplore le problème "de fond et d'effectifs" chez Belgocontol qui a "des répercussions sur nos opérations, l'aéroport et les passagers." "Nous ne savons pas à quoi c'est dû, en raison du planning ou de maladies, mais nous arrivons à un nouveau blocage à huit jours d'intervalle. Il est grand temps que le management (de Belgocontrol, ndlr) résolve ce problème", affirme le porte-parole. Mardi dernier, le ciel belge avait aussi été fortement perturbé à cause d'un mouvement d'humeur d'une partie du personnel de Belgocontrol qui proteste contre les termes d'un accord pour mettre fin à un conflit social. (Belga)