Le nombre record de dossiers traités en 2016, soit 22.207 décisions prises par le CGRA (Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides), et le total de personnes qui se sont vu octroyer pendant cette année un statut de protection, est une conséquence de l'importante affluence de demandes d'asile en 2015.

15.478 demandeurs d'asile en tout ont obtenu en 2016 une protection: le statut de réfugié (12.197) ou une protection subsidiaire (3.281), ressort-il du bilan annuel du CGRA. Les nationalités les plus représentées parmi les "nouveaux" réfugiés sont la syrienne (5.436), devant l'Irak (2.742) et la Somalie (769). Pour ce qui est de la protection subsidiaire, les Syriens arrivent à nouveau devant (1.615), suivis des Afghans (830) et des Irakiens (556). Par ailleurs, 18.710 demandes d'asile ont été introduites l'an dernier, une forte baisse par rapport aux 44.760 de 2015.

Le nombre record de dossiers traités en 2016, soit 22.207 décisions prises par le CGRA (Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides), et le total de personnes qui se sont vu octroyer pendant cette année un statut de protection, est une conséquence de l'importante affluence de demandes d'asile en 2015. 15.478 demandeurs d'asile en tout ont obtenu en 2016 une protection: le statut de réfugié (12.197) ou une protection subsidiaire (3.281), ressort-il du bilan annuel du CGRA. Les nationalités les plus représentées parmi les "nouveaux" réfugiés sont la syrienne (5.436), devant l'Irak (2.742) et la Somalie (769). Pour ce qui est de la protection subsidiaire, les Syriens arrivent à nouveau devant (1.615), suivis des Afghans (830) et des Irakiens (556). Par ailleurs, 18.710 demandes d'asile ont été introduites l'an dernier, une forte baisse par rapport aux 44.760 de 2015.