"D'une part, on ne peut pas demander aux bourgmestres de prévoir des places d'accueil supplémentaires et, d'autre part, de polariser et d'empoisonner l'opinion publique, en tant que parti", estime-t-il. Wouter Beke dénonce le double langage de la N-VA sur le dossier des réfugiés.

Selon Wouter Beke, le secrétaire d'Etat à l'Asile Theo Francken demande à tous d'organiser des places d'accueil pour les réfugiés alors que son parti est favorable au renvoi des bateaux vers la côte turque. "Avec un tel double signal, les communes ne se sentent pas soutenues pour créer des places d'accueil".

"D'une part, on ne peut pas demander aux bourgmestres de prévoir des places d'accueil supplémentaires et, d'autre part, de polariser et d'empoisonner l'opinion publique, en tant que parti", estime-t-il. Wouter Beke dénonce le double langage de la N-VA sur le dossier des réfugiés.Selon Wouter Beke, le secrétaire d'Etat à l'Asile Theo Francken demande à tous d'organiser des places d'accueil pour les réfugiés alors que son parti est favorable au renvoi des bateaux vers la côte turque. "Avec un tel double signal, les communes ne se sentent pas soutenues pour créer des places d'accueil".