Ces chiffres ont été dévoilés par le secrétaire d'Etat en charge de la lutte contre la fraude sociale, Philippe De Backer (Open Vld), qui a demandé aux services de l'inspection sociale de mener au moins 200 contrôles, cette année, dans les commerces douteux des grandes villes du pays. "Ces commerces louches, qui nuisent aux rues commerçantes, doivent disparaître du paysage. Dans les grandes villes, ils ne sont souvent que le sommet de l'iceberg, cachant des pratiques de blanchiment, des trafics de drogues voire de terrorisme", a pointé Philippe De Backer. (Belga)

Ces chiffres ont été dévoilés par le secrétaire d'Etat en charge de la lutte contre la fraude sociale, Philippe De Backer (Open Vld), qui a demandé aux services de l'inspection sociale de mener au moins 200 contrôles, cette année, dans les commerces douteux des grandes villes du pays. "Ces commerces louches, qui nuisent aux rues commerçantes, doivent disparaître du paysage. Dans les grandes villes, ils ne sont souvent que le sommet de l'iceberg, cachant des pratiques de blanchiment, des trafics de drogues voire de terrorisme", a pointé Philippe De Backer. (Belga)