Ce nouveau pointage "au 11 juillet", dévoilé mardi, actualise le chiffre de 13.400 procédures communiqué fin avril. Bayer a dû essuyer jusqu'ici trois condamnations à indemniser des requérants californiens atteints d'un cancer, dont les montants ont été fortement réduits par le deuxième examen d'un juge. Bayer affirme que son désherbant Roundup, le plus utilisé à l'échelle mondiale, et son principe actif, le glyphosate, sont sans danger pour la santé. Ce dernier a toutefois été classé comme "cancérigène probable" en 2015 par l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le glyphosate est utilisé sous diverses marques depuis que le brevet détenu par l'américain Monsanto est tombé dans le domaine public en 2000. (Belga)