L'élection présidentielle est prévue l'année prochaine chez les libéraux flamands. Les intentions de l'actuelle présidente Gwendolyn Rutten ne sont pas encore connues. Une autre personnalité du parti, l'ex-député flamand Francesco Vanderjeugd a affiché sa candidature. Celle-ci n'est pas soutenue par Bart Tommelein. Ce dernier dit s'assurer du soutien du président de la Chambre Patrick Dewael et du bourgmestre de Malines Bart Somers. Le député-bourgmestre de Courtrai Vincent Van Quickenborne promeut pour sa part la candidature de son collègue parlementaire Egbert Lachaert. Bart Tommelein a été ministre flamand après avoir été secrétaire d'Etat fédéral. Actif dans le secteur bancaire, il avait commencé sa carrière politique à la Volksunie (VU) dont il a présidé le mouvement des Jeunes. Il a été porte-parole de plusieurs ministres. Bart Tommelein a siégé au parlement flamand, à la Chambre et au Sénat, exerçant la fonction de chef de groupe. Au parlement flamand, il était spécialiste des médias. (Belga)

L'élection présidentielle est prévue l'année prochaine chez les libéraux flamands. Les intentions de l'actuelle présidente Gwendolyn Rutten ne sont pas encore connues. Une autre personnalité du parti, l'ex-député flamand Francesco Vanderjeugd a affiché sa candidature. Celle-ci n'est pas soutenue par Bart Tommelein. Ce dernier dit s'assurer du soutien du président de la Chambre Patrick Dewael et du bourgmestre de Malines Bart Somers. Le député-bourgmestre de Courtrai Vincent Van Quickenborne promeut pour sa part la candidature de son collègue parlementaire Egbert Lachaert. Bart Tommelein a été ministre flamand après avoir été secrétaire d'Etat fédéral. Actif dans le secteur bancaire, il avait commencé sa carrière politique à la Volksunie (VU) dont il a présidé le mouvement des Jeunes. Il a été porte-parole de plusieurs ministres. Bart Tommelein a siégé au parlement flamand, à la Chambre et au Sénat, exerçant la fonction de chef de groupe. Au parlement flamand, il était spécialiste des médias. (Belga)