L'homme fort de la N-VA avait déjà confirmé sa volonté de rester à la tête du parti, en raison notamment des échéances électorales de 2018 et 2019. Mais selon les statuts du parti, un nouveau président doit être désigné au terme de 2 mandats successifs. Pour échapper à cette règle et briguer un 5e mandat, Bart De Wever devait avoir le soutien de 2/3 du conseil du parti, ce qu'il a obtenu le mois passé.

La date butoir pour le dépôt des candidatures avait été fixée à hier/vendredi. Bart De Wever est le seul candidat à s'être déclaré et après vérification des exigences statutaires, sa candidature a été jugée recevable, marquant le début officielle de l'élection à la présidence.

Tous les membres du parti recevront le 6 novembre leur convocation, par courrier ou via le site du parti. Ils pourront voter pour Bart De Wever jusqu'au 13 novembre ou s'abstenir. Le résultat du scrutin sera connu le 18 novembre, a précisé la N-VA.

L'homme fort de la N-VA avait déjà confirmé sa volonté de rester à la tête du parti, en raison notamment des échéances électorales de 2018 et 2019. Mais selon les statuts du parti, un nouveau président doit être désigné au terme de 2 mandats successifs. Pour échapper à cette règle et briguer un 5e mandat, Bart De Wever devait avoir le soutien de 2/3 du conseil du parti, ce qu'il a obtenu le mois passé. La date butoir pour le dépôt des candidatures avait été fixée à hier/vendredi. Bart De Wever est le seul candidat à s'être déclaré et après vérification des exigences statutaires, sa candidature a été jugée recevable, marquant le début officielle de l'élection à la présidence. Tous les membres du parti recevront le 6 novembre leur convocation, par courrier ou via le site du parti. Ils pourront voter pour Bart De Wever jusqu'au 13 novembre ou s'abstenir. Le résultat du scrutin sera connu le 18 novembre, a précisé la N-VA.