"Et j'estime que Joe a toutes les qualités dont nous avons besoin chez un président en ce moment", a déclaré Barack Obama dans une vidéo et un communiqué. "Joe a le tempérament et l'expérience pour nous guider à travers certaines de nos heures les plus sombres et nous guérir au cours d'un long rétablissement", a-t-il ajouté, "et c'est pour cela que je suis fier de soutenir Joe Biden pour devenir président des Etats-Unis". Encore très populaire chez les démocrates, il offre ainsi un soutien de poids à son ancien vice-président de 77 ans, qui doit rassembler le parti s'il veut battre Donald Trump le 3 novembre. Dans une longue vidéo de 12 minutes, Barack Obama évoque la douleur des familles endeuillées par le coronavirus avant d'expliquer son ralliement derrière Joe Biden. "Choisir Joe pour être mon vice-président" entre 2009 et 2017, "a été l'une des meilleures décisions que j'ai jamais prises, et il est devenu un ami proche", explique l'ancien président démocrate. "C'est quelqu'un à qui la vie a appris la persévérance, comment rebondir après avoir été laissé K.O", déclare-t-il, en référence aux tragédies familiales qui ont bouleversé la vie de Joe Biden. Tandis que la pandémie endeuille les Etats-Unis, le monde, et ravage l'économie, Barack Obama met aussi en avant l'expérience de Joe Biden à la Maison Blanche après la grande crise financière de 2007/2008 et son aide dans la lutte contre de grandes épidémies. "C'est pour cela que je lui avais demandé de mettre en oeuvre" le grand plan de relance économique signé en 2009 ("Recovery Act"), "qui a sauvé des millions d'emplois et a permis aux gens de reprendre pied - parce que Joe est efficace". "Joe m'a aidé à gérer le H1N1 (grippe A, ndlr) et à empêcher que l'épidémie d'Ebola se convertisse en une pandémie comme celle que nous voyons aujourd'hui", a-t-il poursuivi. "Pour ceux d'entre nous qui aiment ce pays et sont prêts à jouer leur rôle pour s'assurer qu'il est à la hauteur de ses plus grands idéaux, il est temps maintenant de se battre pour ce en quoi nous croyons", a déclaré Barack Obama. (Belga)

"Et j'estime que Joe a toutes les qualités dont nous avons besoin chez un président en ce moment", a déclaré Barack Obama dans une vidéo et un communiqué. "Joe a le tempérament et l'expérience pour nous guider à travers certaines de nos heures les plus sombres et nous guérir au cours d'un long rétablissement", a-t-il ajouté, "et c'est pour cela que je suis fier de soutenir Joe Biden pour devenir président des Etats-Unis". Encore très populaire chez les démocrates, il offre ainsi un soutien de poids à son ancien vice-président de 77 ans, qui doit rassembler le parti s'il veut battre Donald Trump le 3 novembre. Dans une longue vidéo de 12 minutes, Barack Obama évoque la douleur des familles endeuillées par le coronavirus avant d'expliquer son ralliement derrière Joe Biden. "Choisir Joe pour être mon vice-président" entre 2009 et 2017, "a été l'une des meilleures décisions que j'ai jamais prises, et il est devenu un ami proche", explique l'ancien président démocrate. "C'est quelqu'un à qui la vie a appris la persévérance, comment rebondir après avoir été laissé K.O", déclare-t-il, en référence aux tragédies familiales qui ont bouleversé la vie de Joe Biden. Tandis que la pandémie endeuille les Etats-Unis, le monde, et ravage l'économie, Barack Obama met aussi en avant l'expérience de Joe Biden à la Maison Blanche après la grande crise financière de 2007/2008 et son aide dans la lutte contre de grandes épidémies. "C'est pour cela que je lui avais demandé de mettre en oeuvre" le grand plan de relance économique signé en 2009 ("Recovery Act"), "qui a sauvé des millions d'emplois et a permis aux gens de reprendre pied - parce que Joe est efficace". "Joe m'a aidé à gérer le H1N1 (grippe A, ndlr) et à empêcher que l'épidémie d'Ebola se convertisse en une pandémie comme celle que nous voyons aujourd'hui", a-t-il poursuivi. "Pour ceux d'entre nous qui aiment ce pays et sont prêts à jouer leur rôle pour s'assurer qu'il est à la hauteur de ses plus grands idéaux, il est temps maintenant de se battre pour ce en quoi nous croyons", a déclaré Barack Obama. (Belga)