Rappel : embourbé dans un conflit d'intérêts entre son asbl financée par l'Azerbaïdjan et son poste de rapporteur du Conseil de l'Europe sur la sit...

Rappel : embourbé dans un conflit d'intérêts entre son asbl financée par l'Azerbaïdjan et son poste de rapporteur du Conseil de l'Europe sur la situation des droits de l'homme dans ce pays, le sénateur MR avait finalement dû démissionner de l'assemblée strasbourgeoise. Omtzigt lui avait, auparavant, adressé une lettre ouverte pour demander des explications sur son rôle au sein de l'asbl. Destexhe ne lui a jamais répondu. Agacé mais patient, le Néerlandais attend toujours une réaction de son ex-collègue qui, par ailleurs, a conservé son fauteuil de sénateur belge. Il envisage même d'autres actions pour obliger le libéral à s'expliquer, d'autant qu'aucune enquête ne semble avoir été ouverte en Belgique sur ce conflit d'intérêts.