Il "est profondément préoccupé par l'apparent atterrissage forcé d'un avion de passagers au Bélarus et par la détention ultérieure du journaliste Roman Protassevich qui était à bord", a précisé Stéphane Dujarric dans une déclaration qui évoque un "incident inquiétant". "Nous voudrions le voir remis en liberté", a ajouté le porte-parole en réponse à une question sur le sort de ce journaliste d'opposition qui a été arrêté. "Le secrétaire général reste gravement préoccupé par la détérioration de la situation des droits humains au Bélarus. Il exhorte les autorités du Bélarus à respecter pleinement toutes leurs obligations internationales en matière de droits, y compris en ce qui concerne la liberté d'expression, de réunion et d'association", a ajouté Stéphane Dujarric. Plusieurs capitales européennes et des compagnies aériennes ont mis lundi sur liste noire l'espace aérien du Bélarus, sous pression croissante pour avoir procédé à l'interception du vol commercial à bord duquel se trouvait le journaliste. (Belga)

Il "est profondément préoccupé par l'apparent atterrissage forcé d'un avion de passagers au Bélarus et par la détention ultérieure du journaliste Roman Protassevich qui était à bord", a précisé Stéphane Dujarric dans une déclaration qui évoque un "incident inquiétant". "Nous voudrions le voir remis en liberté", a ajouté le porte-parole en réponse à une question sur le sort de ce journaliste d'opposition qui a été arrêté. "Le secrétaire général reste gravement préoccupé par la détérioration de la situation des droits humains au Bélarus. Il exhorte les autorités du Bélarus à respecter pleinement toutes leurs obligations internationales en matière de droits, y compris en ce qui concerne la liberté d'expression, de réunion et d'association", a ajouté Stéphane Dujarric. Plusieurs capitales européennes et des compagnies aériennes ont mis lundi sur liste noire l'espace aérien du Bélarus, sous pression croissante pour avoir procédé à l'interception du vol commercial à bord duquel se trouvait le journaliste. (Belga)