Le président du Conseil, Charles Michel, mettra à l'ordre du jour du sommet l'incident du Boeing de Ryanair dérouté dimanche et "les conséquences et de possibles sanctions seront discutées à cette occasion", a déclaré ce porte-parole sur Twitter dimanche soir. L'UE se préparait d'ores et déjà à renforcer ses sanctions préexistantes contre le régime bélarusse. (Belga)

Le président du Conseil, Charles Michel, mettra à l'ordre du jour du sommet l'incident du Boeing de Ryanair dérouté dimanche et "les conséquences et de possibles sanctions seront discutées à cette occasion", a déclaré ce porte-parole sur Twitter dimanche soir. L'UE se préparait d'ores et déjà à renforcer ses sanctions préexistantes contre le régime bélarusse. (Belga)