Le tribunal de Graz a condamné l'imam à sept ans de prison. Les trois autres hommes ont été condamnés à des peines de six ans, cinq ans et cinq mois de prison avec sursis pour leurs liens avec l'Etat islamique. Deux autres prévenus ont été acquittés. Tous les prévenus, nés en Turquie, étaient impliqués dans les activités de ce groupe religieux fondé par l'imam âgé de 47 ans. Ce dernier a nié avoir radicalisé des jeunes gens afin de les recruter pour le compte de l'EI. Les autres prévenus ont affirmé être innocents. Les personnes condamnées ont la possibilité de faire appel. Comme dans d'autres pays européens, des jeunes, dont de nombreux mineurs et des femmes, ont quitté l'Autriche à destination de la Syrie et de l'Irak pour rejoindre l'EI. En 2016, un prédicateur musulman connu sous le nom d'Ebu Tejma faisant partie d'un réseau de propagande djihadiste en Autriche, a été condamné à 20 ans de prison pour avoir "lavé le cerveau" de dizaines de personnes âgées de 14 à 30 ans. (Belga)

Le tribunal de Graz a condamné l'imam à sept ans de prison. Les trois autres hommes ont été condamnés à des peines de six ans, cinq ans et cinq mois de prison avec sursis pour leurs liens avec l'Etat islamique. Deux autres prévenus ont été acquittés. Tous les prévenus, nés en Turquie, étaient impliqués dans les activités de ce groupe religieux fondé par l'imam âgé de 47 ans. Ce dernier a nié avoir radicalisé des jeunes gens afin de les recruter pour le compte de l'EI. Les autres prévenus ont affirmé être innocents. Les personnes condamnées ont la possibilité de faire appel. Comme dans d'autres pays européens, des jeunes, dont de nombreux mineurs et des femmes, ont quitté l'Autriche à destination de la Syrie et de l'Irak pour rejoindre l'EI. En 2016, un prédicateur musulman connu sous le nom d'Ebu Tejma faisant partie d'un réseau de propagande djihadiste en Autriche, a été condamné à 20 ans de prison pour avoir "lavé le cerveau" de dizaines de personnes âgées de 14 à 30 ans. (Belga)