L'ensemble des cadres et du personnel ont en effet été invités à participer au rachat progressif de leur société pour que la transmission se fasse en douceur et ainsi éviter une délocalisation. Afin de pérenniser un centre de décision en Wallonie, il a été demandé à la Société régionale d'Investissement de Wallonie (SRIW) d'entrer au capital d'A&R afin de soutenir les opérations MBO (Management BuyOut) et EBO (Employee BuyOut). L'objectif est qu'à terme, la SRIW et le personnel disposent ensemble de la majorité des actions. C'est dans cette optique qu'avait été fondée A&R-Holding en septembre 2019, qui détient 100% des actions d'A&R. L'intervention de la SRIW, à hauteur de 25% au capital d'A&R-Holding, a alors permis la sortie échelonnée des actionnaires initiaux et l'entrée progressive des employés d'un an d'ancienneté au moins via une nouvelle structure, A&R-Partners, également fondée en septembre 2019. Ce montage financier permet à l'entreprise d'être sûre que l'activité sur le site de Lambermont sera pérennisée, selon la volonté de l'actuel CEO Christian Closset, qui sera remplacé par Laurent Provost en 2022. "Il est juste et normal qu'ils participent au montage, ce sont eux qui ont développé cette société, on veut qu'ils soient au coeur du processus, l'aspect financier passe au second plan", ont commenté Christian Closset et différents membres de la direction. À ce jour, 93 membres du personnel ont déjà adhéré à l'idée et acquis des actions de l'entreprise. Ils pourront garder leurs parts tout au long de leur carrière et durant cinq ans après la retraite. Actuellement, les travailleurs détiennent un peu moins de 21% du capital grâce à un prêt de la Région. A&R a été créée en 1983 et emploie aujourd'hui environ 140 personnes, dont 110 en Belgique. Elle devrait réaliser pour 2021 un chiffre d'affaires d'environ 20 millions d'euros. (Belga)

L'ensemble des cadres et du personnel ont en effet été invités à participer au rachat progressif de leur société pour que la transmission se fasse en douceur et ainsi éviter une délocalisation. Afin de pérenniser un centre de décision en Wallonie, il a été demandé à la Société régionale d'Investissement de Wallonie (SRIW) d'entrer au capital d'A&R afin de soutenir les opérations MBO (Management BuyOut) et EBO (Employee BuyOut). L'objectif est qu'à terme, la SRIW et le personnel disposent ensemble de la majorité des actions. C'est dans cette optique qu'avait été fondée A&R-Holding en septembre 2019, qui détient 100% des actions d'A&R. L'intervention de la SRIW, à hauteur de 25% au capital d'A&R-Holding, a alors permis la sortie échelonnée des actionnaires initiaux et l'entrée progressive des employés d'un an d'ancienneté au moins via une nouvelle structure, A&R-Partners, également fondée en septembre 2019. Ce montage financier permet à l'entreprise d'être sûre que l'activité sur le site de Lambermont sera pérennisée, selon la volonté de l'actuel CEO Christian Closset, qui sera remplacé par Laurent Provost en 2022. "Il est juste et normal qu'ils participent au montage, ce sont eux qui ont développé cette société, on veut qu'ils soient au coeur du processus, l'aspect financier passe au second plan", ont commenté Christian Closset et différents membres de la direction. À ce jour, 93 membres du personnel ont déjà adhéré à l'idée et acquis des actions de l'entreprise. Ils pourront garder leurs parts tout au long de leur carrière et durant cinq ans après la retraite. Actuellement, les travailleurs détiennent un peu moins de 21% du capital grâce à un prêt de la Région. A&R a été créée en 1983 et emploie aujourd'hui environ 140 personnes, dont 110 en Belgique. Elle devrait réaliser pour 2021 un chiffre d'affaires d'environ 20 millions d'euros. (Belga)