George Pell, 77 ans, ancien numéro trois du Vatican tombé en disgrâce, a été condamné en mars à six ans de prison pour agressions sexuelles "éhontées" contre deux enfants de choeur, dans les années 60, dénoncées par le juge comme un "grave" abus de pouvoir. Les avocats de l'ecclésiastique ont introduit une demande d'appel de sa condamnation, laquelle sera examinée par un tribunal de Melbourne la semaine prochaine. Mais aucune demande de réduction de peine n'y sera jointe, rapporte AAP. Ses avocats entendent annuler la condamnation ou parvenir à un nouveau procès au motif, notamment, que la procédure présente selon eux une "irrégularité fondamentale". Trois juges décideront, le 5 juin, d'autoriser ou non George Pell à interjeter appel de sa condamnation. De son côté, le Vatican a également ouvert une enquête interne. (Belga)