"On dirait une playlist Spotify", déclarait une source anonyme du Parlement européen dans Le Monde du week-end dernier. Beaucoup d'encre a déjà coulé sur les descriptions de poste mal définies et ronflantes de la nouvelle Commission européenne proposée par la présidente Ursula von der Leyen la semaine dernière. Par exemple, le Letton Valdis Dombrovskis assumera bientôt son rôle de " vice-président exécutif " pour " an economy that works for people". Le site d'informations Politico n'a pas pu s'empêcher de rapporter qu'il était très heureux de cet accent sur l'économie pour les gens, "contrairement à celle pour animaux de compagnie". "Ou les Martiens". Mais il y aura bientôt un Haut Représentant pour "une Europe plus forte dans le monde" (l'Espagnol Josep Borrell). Et le Néerlandais Frans Timmermans sera le barreur du "Green Deal européen".
...