Le tarif d'affranchissement d'un envoi normalisé expédié en Europe passera quant à lui à 1,30 euro à l'achat de minimum 5 timbres et à 1,36 euro pour un achat à l'unité.

Pour les envois expédiés hors Europe, le tarif international s'élèvera à 1,52 euro à partir de 5 timbres et à 1,58 euro à l'unité.

"Au total, la hausse tarifaire moyenne pour 2018 de tous les produits de courrier domestique sera d'environ 4,7%", a indiqué bpost dans un communiqué. "Cette augmentation des prix tient compte, comme la loi le prévoit, de l'inflation et de la baisse annuelle du volume de correspondance. Elle permet en outre à bpost de garantir chaque jour un service universel abordable et de qualité, partout en Belgique", a ajouté la société.

Selon cette dernière, l'impact annuel sur le budget des ménages restera "très limité", à environ 1,60 euro par an et par ménage.

"Ces nouveaux tarifs situent par ailleurs bpost dans la moyenne des opérateurs postaux européens et sous le prix moyen d'un timbre domestique au sein de l'UE, à 0,91 euro", s'est enfin justifiée l'entreprise.

Le tarif d'affranchissement d'un envoi normalisé expédié en Europe passera quant à lui à 1,30 euro à l'achat de minimum 5 timbres et à 1,36 euro pour un achat à l'unité. Pour les envois expédiés hors Europe, le tarif international s'élèvera à 1,52 euro à partir de 5 timbres et à 1,58 euro à l'unité. "Au total, la hausse tarifaire moyenne pour 2018 de tous les produits de courrier domestique sera d'environ 4,7%", a indiqué bpost dans un communiqué. "Cette augmentation des prix tient compte, comme la loi le prévoit, de l'inflation et de la baisse annuelle du volume de correspondance. Elle permet en outre à bpost de garantir chaque jour un service universel abordable et de qualité, partout en Belgique", a ajouté la société. Selon cette dernière, l'impact annuel sur le budget des ménages restera "très limité", à environ 1,60 euro par an et par ménage. "Ces nouveaux tarifs situent par ailleurs bpost dans la moyenne des opérateurs postaux européens et sous le prix moyen d'un timbre domestique au sein de l'UE, à 0,91 euro", s'est enfin justifiée l'entreprise.