La grosse majorité des malades de longue durée sont des salariés (347.000), le nombre d'indépendants malade depuis plus d'un an s'établissant à 23.500. L'année passée, pas moins de cinq milliards d'euros ont été versés en allocations dans ce cadre. L'Inami explique cette augmentation par la hausse du nombre de pathologies d'ordre psychique et par l'allongement de la durée de carrière. Pour contrer ce phénomène qui inquiète le gouvernement en raison de son coût, la ministre de la Santé publique Maggie De Block a décidé de lancer une procédure de suivi des malades via questionnaire, inspirée d'un système norvégien. (Belga)

La grosse majorité des malades de longue durée sont des salariés (347.000), le nombre d'indépendants malade depuis plus d'un an s'établissant à 23.500. L'année passée, pas moins de cinq milliards d'euros ont été versés en allocations dans ce cadre. L'Inami explique cette augmentation par la hausse du nombre de pathologies d'ordre psychique et par l'allongement de la durée de carrière. Pour contrer ce phénomène qui inquiète le gouvernement en raison de son coût, la ministre de la Santé publique Maggie De Block a décidé de lancer une procédure de suivi des malades via questionnaire, inspirée d'un système norvégien. (Belga)