L'un des appels à manifester contre les mesures Covid provient d'un entrepreneur de Beveren, qui critique sur Facebook la manière dont la crise est gérée par les dirigeants politiques. "Ils doivent démissionner et de nouvelles personnes doivent assumer la responsabilité de nous sortir de cette crise. Ce pays est en passe de devenir un désordre économique", affirme-t-il. Peu de temps après cet appel, 7.000 personnes avaient déjà répondu qu'elles participeraient à une manifestation au pied de l'Atomium, dimanche entre 11h00 et 12h00. "Il y a eu des consultations, mais aucune autorisation n'a été donnée pour une telle manifestation car il n'y a pas de garantie que les mesures de sécurité sanitaire seront respectées", précise le porte-parole de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles. Dimanche, des incidents sont survenus après une manifestation non autorisée "contre la justice de classe" au Mont des Arts à Bruxelles. La manifestation elle-même s'est déroulée sans heurt, mais la police a ensuite procédé à l'arrestation administrative de 245 personnes. Certaines d'entre elles ont dénoncé des actes de violence de la part de policiers. (Belga)

L'un des appels à manifester contre les mesures Covid provient d'un entrepreneur de Beveren, qui critique sur Facebook la manière dont la crise est gérée par les dirigeants politiques. "Ils doivent démissionner et de nouvelles personnes doivent assumer la responsabilité de nous sortir de cette crise. Ce pays est en passe de devenir un désordre économique", affirme-t-il. Peu de temps après cet appel, 7.000 personnes avaient déjà répondu qu'elles participeraient à une manifestation au pied de l'Atomium, dimanche entre 11h00 et 12h00. "Il y a eu des consultations, mais aucune autorisation n'a été donnée pour une telle manifestation car il n'y a pas de garantie que les mesures de sécurité sanitaire seront respectées", précise le porte-parole de la zone Bruxelles-Capitale/Ixelles. Dimanche, des incidents sont survenus après une manifestation non autorisée "contre la justice de classe" au Mont des Arts à Bruxelles. La manifestation elle-même s'est déroulée sans heurt, mais la police a ensuite procédé à l'arrestation administrative de 245 personnes. Certaines d'entre elles ont dénoncé des actes de violence de la part de policiers. (Belga)