Quatre suspects ont été placés en détention, dont Driss Oukabir, l'individu dont les papiers ont été utilisés pour louer la camionnette qui a foncé sur la foule sur les Ramblas. Son jeune frère Moussa est actuellement recherché. Selon El Pais, il est considéré par les forces de l'ordre comme l'auteur présumé de cette attaque. La police catalane indique elle que cet auteur n'a pas encore été identifié. Un Espagnol à l'identité non révélée né à Melilla, enclave espagnole au Maroc, a été arrêté à Alcanar, à 200 km au sud de Barcelone, après l'explosion mercredi soir d'une maison dans laquelle la police croit que les occupants préparaient un engin explosif. Deux autres suspects ont, comme Driss Oukabir, été arrêtés à Ripoll, non loin de la frontière française. La police catalane travaille sur l'hypothèse que les auteurs préparaient les deux attaques depuis un certain temps dans le bâtiment où s'est produit une explosion à Alcanar, a affirmé son chef, Josep Luis Trapero. "Il s'agit d'un groupe, et nous ne pouvons pas exclure qu'ils avaient prévu d'autres attaques." Par ailleurs, cinq terroristes, auteurs présumés de l'attaque de Cambrils, ont été abattus dans la nuit de jeudi à vendredi. Une hache et des couteaux ont été retrouvés dans leur véhicule tandis qu'ils portaient des ceintures avec des faux explosifs, signale encore la police catalane. Ils ont en outre blessé au visage une personne qui se trouvait sur les lieux, avant d'être abattus. (Belga)

Quatre suspects ont été placés en détention, dont Driss Oukabir, l'individu dont les papiers ont été utilisés pour louer la camionnette qui a foncé sur la foule sur les Ramblas. Son jeune frère Moussa est actuellement recherché. Selon El Pais, il est considéré par les forces de l'ordre comme l'auteur présumé de cette attaque. La police catalane indique elle que cet auteur n'a pas encore été identifié. Un Espagnol à l'identité non révélée né à Melilla, enclave espagnole au Maroc, a été arrêté à Alcanar, à 200 km au sud de Barcelone, après l'explosion mercredi soir d'une maison dans laquelle la police croit que les occupants préparaient un engin explosif. Deux autres suspects ont, comme Driss Oukabir, été arrêtés à Ripoll, non loin de la frontière française. La police catalane travaille sur l'hypothèse que les auteurs préparaient les deux attaques depuis un certain temps dans le bâtiment où s'est produit une explosion à Alcanar, a affirmé son chef, Josep Luis Trapero. "Il s'agit d'un groupe, et nous ne pouvons pas exclure qu'ils avaient prévu d'autres attaques." Par ailleurs, cinq terroristes, auteurs présumés de l'attaque de Cambrils, ont été abattus dans la nuit de jeudi à vendredi. Une hache et des couteaux ont été retrouvés dans leur véhicule tandis qu'ils portaient des ceintures avec des faux explosifs, signale encore la police catalane. Ils ont en outre blessé au visage une personne qui se trouvait sur les lieux, avant d'être abattus. (Belga)