"Quatorze corps ont été retrouvés, tués à l'arme blanche, et ce n'est qu'un bilan provisoire", a indiqué à l'AFP l'administrateur du territoire (responsable politico-administratif) de Beni, Donat Kibwana. Un pasteur a trouvé la mort dans une autre attaque, a-t-il ajouté. Deux survivants sévèrement blessés à la tête ont été opérés à l'hôpital d'Oicha, a constaté un correspondant de l'AFP sur place. Les d'attaques, survenues mardi et mercredi respectivement à Mazingi et près d'Eringeti, sont attribuées aux combattants des Forces démocratiques alliées (ADF), groupe composé de djihadistes et originaire d'Ouganda, affirme le site Actualité.cd. (Belga)

"Quatorze corps ont été retrouvés, tués à l'arme blanche, et ce n'est qu'un bilan provisoire", a indiqué à l'AFP l'administrateur du territoire (responsable politico-administratif) de Beni, Donat Kibwana. Un pasteur a trouvé la mort dans une autre attaque, a-t-il ajouté. Deux survivants sévèrement blessés à la tête ont été opérés à l'hôpital d'Oicha, a constaté un correspondant de l'AFP sur place. Les d'attaques, survenues mardi et mercredi respectivement à Mazingi et près d'Eringeti, sont attribuées aux combattants des Forces démocratiques alliées (ADF), groupe composé de djihadistes et originaire d'Ouganda, affirme le site Actualité.cd. (Belga)