Les garde-côte turcs ont pu sauver 28 personnes qui avaient pris place à bord de l'embarcation, partie au petit matin de la province d'Izmir, a précisé l'agence de presse progouvernementale Anatolie, sans préciser la nationalité des rescapés et des victimes. Des opérations étaient en cours pour tenter de retrouver au moins un dizaine de passagers encore portés disparus, selon la chaîne d'information NTV. La Turquie, qui accueille 2,2 millions de Syriens et 300.000 Irakiens qui ont fui leur pays en guerre, est devenue l'un des principaux points de départ des migrants qui veulent s'installer en Europe. Malgré les très mauvaises conditions hivernales, de nombreux migrants tentent encore chaque jour la périlleuse traversée vers les îles grecques. (Belga)

Les garde-côte turcs ont pu sauver 28 personnes qui avaient pris place à bord de l'embarcation, partie au petit matin de la province d'Izmir, a précisé l'agence de presse progouvernementale Anatolie, sans préciser la nationalité des rescapés et des victimes. Des opérations étaient en cours pour tenter de retrouver au moins un dizaine de passagers encore portés disparus, selon la chaîne d'information NTV. La Turquie, qui accueille 2,2 millions de Syriens et 300.000 Irakiens qui ont fui leur pays en guerre, est devenue l'un des principaux points de départ des migrants qui veulent s'installer en Europe. Malgré les très mauvaises conditions hivernales, de nombreux migrants tentent encore chaque jour la périlleuse traversée vers les îles grecques. (Belga)