Le parc national de Haute Campine reste pour l'instant fermé. Les fouilles entreprises depuis mardi dans la réserve naturelle de 12.000 hectares, où l'on soupçonne le fugitif de s'être retranché, n'ont jusqu'ici rien donné. La nuit de vendredi à samedi a été particulièrement calme. Quelques mouvements sporadiques ont eu lieu près des barrières qui délimitent le périmètre de sécurité au poste de commandement De Salamander. Samedi matin, cinq combis de police se sont ainsi dirigés vers l'entrée du domaine, mais il pourrait simplement s'agir d'une relève de la garde. Jürgen Conings, un militaire de 46 ans, probablement armé et donc jugé dangereux, est activement recherché. L'homme, introuvable depuis lundi soir, a menacé de s'en prendre à des symboles de l'État ainsi qu'à des personnalités, dont le virologue Marc Van Ranst. (Belga)

Le parc national de Haute Campine reste pour l'instant fermé. Les fouilles entreprises depuis mardi dans la réserve naturelle de 12.000 hectares, où l'on soupçonne le fugitif de s'être retranché, n'ont jusqu'ici rien donné. La nuit de vendredi à samedi a été particulièrement calme. Quelques mouvements sporadiques ont eu lieu près des barrières qui délimitent le périmètre de sécurité au poste de commandement De Salamander. Samedi matin, cinq combis de police se sont ainsi dirigés vers l'entrée du domaine, mais il pourrait simplement s'agir d'une relève de la garde. Jürgen Conings, un militaire de 46 ans, probablement armé et donc jugé dangereux, est activement recherché. L'homme, introuvable depuis lundi soir, a menacé de s'en prendre à des symboles de l'État ainsi qu'à des personnalités, dont le virologue Marc Van Ranst. (Belga)