Les conseillers ont toutefois refusé de se prononcer avant d'avoir pu examiner à tête reposée une ou des pièces complémentaires versées au dossier par la défense, a-t-on appris à diverses sources proches du conseil. Le dossier sera une nouvelle fois ouvert au débat lors de la prochaine séance. La Ville de Bruxelles reproche principalement au directeur d'avoir attendu le 27 avril 2015 pour signaler le cas de Bilal Hadfi, qui ne fréquentait plus l'école depuis le 24 février et présentait des signes de radicalisation. (Belga)

Les conseillers ont toutefois refusé de se prononcer avant d'avoir pu examiner à tête reposée une ou des pièces complémentaires versées au dossier par la défense, a-t-on appris à diverses sources proches du conseil. Le dossier sera une nouvelle fois ouvert au débat lors de la prochaine séance. La Ville de Bruxelles reproche principalement au directeur d'avoir attendu le 27 avril 2015 pour signaler le cas de Bilal Hadfi, qui ne fréquentait plus l'école depuis le 24 février et présentait des signes de radicalisation. (Belga)