Un policier était décédé le jour même. Sur les sept autres personnes blessées, six "ont quitté l'hôpital et un policier reste sous surveillance, a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur Sofiène Zaag. Des opérations de police sont toujours en cours dans le cadre de l'enquête sur l'attentat, a-t-il ajouté sans plus de détails. Le double attentat ayant visé un important complexe des forces de sécurité à la périphérie de Tunis et une voiture de police sur la principale avenue de la capitale, a été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI). (Belga)

Un policier était décédé le jour même. Sur les sept autres personnes blessées, six "ont quitté l'hôpital et un policier reste sous surveillance, a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur Sofiène Zaag. Des opérations de police sont toujours en cours dans le cadre de l'enquête sur l'attentat, a-t-il ajouté sans plus de détails. Le double attentat ayant visé un important complexe des forces de sécurité à la périphérie de Tunis et une voiture de police sur la principale avenue de la capitale, a été revendiqué par le groupe Etat islamique (EI). (Belga)