L'un des individus arrêtés est un homme de 28 ans, interpellé à Nador, près de l'enclave espagnole de Melilla. Il a résidé 12 à Barcelone et est soupçonné de liens avec le groupe terroriste Etat islamique. Il est aussi soupçonné d'avoir préparé une attaque contre l'ambassade d'Espagne à Rabat, rapporte la chaîne de télévision qui ne fournit pas de précision à ce sujet. Aucun lien direct n'a pu être établi entre le suspect et la cellule de jeunes hommes, principalement marocains, derrière les attentats sur les Ramblas à Barcelone et à la station balnéaire de Cambrils, mais il avait salué l'attaque des Ramblas sur Facebook, indique la chaîne de télévision. Le second suspect a été arrêté dans la ville de Oujda, non loin de la frontière marocaine avec l'Algérie. Il a résidé à Ripoll, la cité balnéaire où de nombreux membres de la cellule terroriste responsable des attentats en Catalogne résidaient. (Belga)

L'un des individus arrêtés est un homme de 28 ans, interpellé à Nador, près de l'enclave espagnole de Melilla. Il a résidé 12 à Barcelone et est soupçonné de liens avec le groupe terroriste Etat islamique. Il est aussi soupçonné d'avoir préparé une attaque contre l'ambassade d'Espagne à Rabat, rapporte la chaîne de télévision qui ne fournit pas de précision à ce sujet. Aucun lien direct n'a pu être établi entre le suspect et la cellule de jeunes hommes, principalement marocains, derrière les attentats sur les Ramblas à Barcelone et à la station balnéaire de Cambrils, mais il avait salué l'attaque des Ramblas sur Facebook, indique la chaîne de télévision. Le second suspect a été arrêté dans la ville de Oujda, non loin de la frontière marocaine avec l'Algérie. Il a résidé à Ripoll, la cité balnéaire où de nombreux membres de la cellule terroriste responsable des attentats en Catalogne résidaient. (Belga)