Le seul membre encore en vie des commandos, Salah Abdeslam, et quatre membres présumés de la cellule djihadiste à l'origine des attaques qui ont fait 130 morts, sont visés par ces réquisitions. La décision finale sur les contours de ce procès hors norme, prévu en 2021 à Paris, revient désormais aux juges d'instruction. (Belga)

Le seul membre encore en vie des commandos, Salah Abdeslam, et quatre membres présumés de la cellule djihadiste à l'origine des attaques qui ont fait 130 morts, sont visés par ces réquisitions. La décision finale sur les contours de ce procès hors norme, prévu en 2021 à Paris, revient désormais aux juges d'instruction. (Belga)