La police slovaque avait procédé à plusieurs descentes en novembre dernier, après les attentats, dans des habitations de la région de Nitra. Personne ne souhaite toutefois confirmer que ces opérations avaient un lien avec Salah Abdeslam. Le ministre de l'Intérieur Robert Kalinak n'a pas pu donner davantage d'informations, confiant que l'article en question manquait de précision et que les révélations ne pouvaient être confirmées ou démenties sans équivoque. D'après lui, ce sont les éléments relatifs au lien familial avec Salah Abdeslam qui manquent de précision. Il ne se prononce en revanche pas de manière catégorique sur la présence effective du terroriste présumé en Slovaquie. (Belga)

La police slovaque avait procédé à plusieurs descentes en novembre dernier, après les attentats, dans des habitations de la région de Nitra. Personne ne souhaite toutefois confirmer que ces opérations avaient un lien avec Salah Abdeslam. Le ministre de l'Intérieur Robert Kalinak n'a pas pu donner davantage d'informations, confiant que l'article en question manquait de précision et que les révélations ne pouvaient être confirmées ou démenties sans équivoque. D'après lui, ce sont les éléments relatifs au lien familial avec Salah Abdeslam qui manquent de précision. Il ne se prononce en revanche pas de manière catégorique sur la présence effective du terroriste présumé en Slovaquie. (Belga)