Le manque à gagner est estimé à près de 1,3 milliard d'euros, selon le bilan annuel du CRT. Avec près de 31 millions d'arrivées hôtelières en 2016, la fréquentation de la destination Paris Ile-de-France a chuté de 4,7% par rapport à 2015, du fait de la baisse des clientèles internationales (-8,8%), indique-t-il. Le nombre de touristes français est pour sa part resté quasi stable (-0,8% à 16,7 millions). En comptabilisant les nuitées hôtelières (soit le nombre de nuits passées) et non les arrivées hôtelières (comptées une seule fois quelque soit la durée du séjour), la baisse sur un an atteint 7,2%, et même 10,8% s'agissant uniquement des étrangers. (Belga)

Le manque à gagner est estimé à près de 1,3 milliard d'euros, selon le bilan annuel du CRT. Avec près de 31 millions d'arrivées hôtelières en 2016, la fréquentation de la destination Paris Ile-de-France a chuté de 4,7% par rapport à 2015, du fait de la baisse des clientèles internationales (-8,8%), indique-t-il. Le nombre de touristes français est pour sa part resté quasi stable (-0,8% à 16,7 millions). En comptabilisant les nuitées hôtelières (soit le nombre de nuits passées) et non les arrivées hôtelières (comptées une seule fois quelque soit la durée du séjour), la baisse sur un an atteint 7,2%, et même 10,8% s'agissant uniquement des étrangers. (Belga)