L'appartement en question avait été loué sous une fausse identité, laquelle pourrait avoir été utilisée par une personne actuellement placée sous mandat d'arrêt. Selon le parquet, trois ceintures confectionnées à la main et qui pourraient avoir été destinées à transporter des explosifs y ont également été découvertes de même qu'une empreinte digitale de Salah Abdeslam, soupçonné d'être le dixième membre du commando des attaques de Paris. (Belga)

L'appartement en question avait été loué sous une fausse identité, laquelle pourrait avoir été utilisée par une personne actuellement placée sous mandat d'arrêt. Selon le parquet, trois ceintures confectionnées à la main et qui pourraient avoir été destinées à transporter des explosifs y ont également été découvertes de même qu'une empreinte digitale de Salah Abdeslam, soupçonné d'être le dixième membre du commando des attaques de Paris. (Belga)