La perquisition menée par la police fédérale dans la rue Evariste Pierron à Molenbeek-Saint-Jean, au domicile de la famille de Chakib Akrouh. Plusieurs habitants de la rue Pierron s'en s'ont pris violemment à une équipe de RTL ainsi qu'à un journaliste de France 3 présents sur les lieux. La perquisition est entre-temps terminée. Chakib Akrouh s'est fait exploser le 18 novembre 2015 dans l'appartement de la rue Corbillon à Saint-Denis et a été identifié sur la base de l'analyse de photographies du métro parisien. L'analyse des photographies de la personne aperçue aux côtés d'Abdelhamid Abaaoud dans le métro, le 13 novembre 2015 à 22h14, après les attentats de Paris, a permis aux enquêteurs de la police judiciaire fédérale de faire un rapprochement, le 17 décembre 2015, avec Chakib Akrouh. (Belga)

La perquisition menée par la police fédérale dans la rue Evariste Pierron à Molenbeek-Saint-Jean, au domicile de la famille de Chakib Akrouh. Plusieurs habitants de la rue Pierron s'en s'ont pris violemment à une équipe de RTL ainsi qu'à un journaliste de France 3 présents sur les lieux. La perquisition est entre-temps terminée. Chakib Akrouh s'est fait exploser le 18 novembre 2015 dans l'appartement de la rue Corbillon à Saint-Denis et a été identifié sur la base de l'analyse de photographies du métro parisien. L'analyse des photographies de la personne aperçue aux côtés d'Abdelhamid Abaaoud dans le métro, le 13 novembre 2015 à 22h14, après les attentats de Paris, a permis aux enquêteurs de la police judiciaire fédérale de faire un rapprochement, le 17 décembre 2015, avec Chakib Akrouh. (Belga)