Interpellé le 23 novembre 2015, Abdeilah Chouaa, 34 ans, est le fils d'un imam de Molenbeek. Sa famille a notamment vécu à Verviers avant d'habiter à Molenbeek. Le soir des attentats de Paris, Salah Abdeslam aurait cherché à contacter Abdeilah Chouaa, qui travaille à l'aéroport de Zaventem, via Naïm B., un détenu de la prison de Namur, qui était en possession du numéro de téléphone de ce dernier. Salah Abdeslam espérait vraisemblablement qu'Abdeilah Chouaa, un proche de Mohamed Abrini, puisse l'aider à se constituer une nouvelle identité. Le numéro de téléphone d'Abdeilah Chouaa a été retrouvé sur un papier dans la cellule du détenu Naïm B. à la prison de Namur. Salah Abdeslam a rendu visite à ce dernier peu avant les attentats. Abdeilah Chouaa a par ailleurs conduit en été dernier, en compagnie d'Ahmed Dahmani, Mohamed Abrini à l'aéroport de Bruxelles puis été le chercher, seul, à Paris au retour de son ami de Turquie. (Belga)

Interpellé le 23 novembre 2015, Abdeilah Chouaa, 34 ans, est le fils d'un imam de Molenbeek. Sa famille a notamment vécu à Verviers avant d'habiter à Molenbeek. Le soir des attentats de Paris, Salah Abdeslam aurait cherché à contacter Abdeilah Chouaa, qui travaille à l'aéroport de Zaventem, via Naïm B., un détenu de la prison de Namur, qui était en possession du numéro de téléphone de ce dernier. Salah Abdeslam espérait vraisemblablement qu'Abdeilah Chouaa, un proche de Mohamed Abrini, puisse l'aider à se constituer une nouvelle identité. Le numéro de téléphone d'Abdeilah Chouaa a été retrouvé sur un papier dans la cellule du détenu Naïm B. à la prison de Namur. Salah Abdeslam a rendu visite à ce dernier peu avant les attentats. Abdeilah Chouaa a par ailleurs conduit en été dernier, en compagnie d'Ahmed Dahmani, Mohamed Abrini à l'aéroport de Bruxelles puis été le chercher, seul, à Paris au retour de son ami de Turquie. (Belga)