Le couple royal, le Premier ministre et plusieurs membres du gouvernement, ainsi que des centaines de personnes de la communauté aéroportuaire rendront hommage aux 16 morts et à tous les blessés frappés dans le terminal des départs. Une minute de silence sera respectée à 7h58, moment de la première déflagration dans l'aéroport. Pendant environ un quart d'heure autour de cet instant, aucun avion n'atterrira ni ne décollera de Zaventem, a précisé M. Feist. Vers 08h30, les délégations présentes iront redécouvrir l'?uvre en bronze "Flight in mind" d'Olivier Strebelle. Celle-ci, qui se trouvait précédemment dans le hall des départs, a été endommagée lors des attentats. Elle a été restaurée, portant toujours les traces de l'explosion, et replacée dans un parc au début du chemin d'accès à l'aéroport de Zaventem. Arnaud Feist souligne l'importance du respect des victimes et de leurs familles lors des commémorations de mercredi. "Nous ferons tout notre possible pour que les victimes et leurs familles ne soient pas surexposées aux caméras et aux demandes d'interview." Il exprime également sa volonté de donner à Brussels Airport "un environnement de travail où tous les employés de l'aéroport, la police, etc. peuvent travailler en toute sécurité et se sentir bien." (Belga)

Le couple royal, le Premier ministre et plusieurs membres du gouvernement, ainsi que des centaines de personnes de la communauté aéroportuaire rendront hommage aux 16 morts et à tous les blessés frappés dans le terminal des départs. Une minute de silence sera respectée à 7h58, moment de la première déflagration dans l'aéroport. Pendant environ un quart d'heure autour de cet instant, aucun avion n'atterrira ni ne décollera de Zaventem, a précisé M. Feist. Vers 08h30, les délégations présentes iront redécouvrir l'?uvre en bronze "Flight in mind" d'Olivier Strebelle. Celle-ci, qui se trouvait précédemment dans le hall des départs, a été endommagée lors des attentats. Elle a été restaurée, portant toujours les traces de l'explosion, et replacée dans un parc au début du chemin d'accès à l'aéroport de Zaventem. Arnaud Feist souligne l'importance du respect des victimes et de leurs familles lors des commémorations de mercredi. "Nous ferons tout notre possible pour que les victimes et leurs familles ne soient pas surexposées aux caméras et aux demandes d'interview." Il exprime également sa volonté de donner à Brussels Airport "un environnement de travail où tous les employés de l'aéroport, la police, etc. peuvent travailler en toute sécurité et se sentir bien." (Belga)