Le juge d'instruction a également placé sous mandat d'arrêt le Rwandais Hervé B.M., né le 5 mai 1990, qui avait été interpellé vendredi en même temps qu'Osama Krayem. Il est inculpé de participation aux activités d'un groupe terroriste et de complicité d'assassinats terroristes. Vendredi soir, Bilal E. M., né le 10 mars 1989 et soupçonné d'avoir apporté de l'aide à Mohamed Abrini et Osama K., a également été placé sous mandat d'arrêt. Il est inculpé de participation aux activités d'un groupe terroriste et de complicité d'assassinats terroristes. Des perquisitions ont été menées vendredi soir, notamment au lieu de résidence possible de Mohamed Abrini, chaussée de Mons à Anderlecht, à proximité du square Albert où il a été appréhendé. Les autres opérations ont eu lieu chez Hervé B.M., rue Tivoli à Laeken, et chez Bilal E.M. rue des Palais dans le centre-ville. Samedi matin, une perquisition a été menée dans un appartement conspiratif présumé rue des Casernes à Schaerbeek. Ni arme ni explosifs n'y ont été découverts, selon le parquet fédéral. (Belga)

Le juge d'instruction a également placé sous mandat d'arrêt le Rwandais Hervé B.M., né le 5 mai 1990, qui avait été interpellé vendredi en même temps qu'Osama Krayem. Il est inculpé de participation aux activités d'un groupe terroriste et de complicité d'assassinats terroristes. Vendredi soir, Bilal E. M., né le 10 mars 1989 et soupçonné d'avoir apporté de l'aide à Mohamed Abrini et Osama K., a également été placé sous mandat d'arrêt. Il est inculpé de participation aux activités d'un groupe terroriste et de complicité d'assassinats terroristes. Des perquisitions ont été menées vendredi soir, notamment au lieu de résidence possible de Mohamed Abrini, chaussée de Mons à Anderlecht, à proximité du square Albert où il a été appréhendé. Les autres opérations ont eu lieu chez Hervé B.M., rue Tivoli à Laeken, et chez Bilal E.M. rue des Palais dans le centre-ville. Samedi matin, une perquisition a été menée dans un appartement conspiratif présumé rue des Casernes à Schaerbeek. Ni arme ni explosifs n'y ont été découverts, selon le parquet fédéral. (Belga)