A la suite des attentats du 22 mars dernier, le gouvernement bruxellois avait décidé le 28 avril de dégager des moyens pour renforcer la sécurité et la prévention en matière de lutte contre le radicalisme. Les Projets de Cohésion Sociale (PCS) qui sont au nombre de 21 répartis dans différents quartiers bruxellois et partagés entre 12 Sociétés Immobilières de Service public (SIS) et 5 communes figurent au rang des actions engagées dans ce cadre. Une évaluation réalisée en 2014 par l'asbl "Le Centre d'évaluation et de gestion institutionnelle avait formulé une série de recommandations dont il a été tenu compte dans la nouvelle version de la convention PCS 2015-2019. L'actualité bruxelloise conduit à nouveau à un questionnement quant aux actions à mener et quant au mode de renforcement du dispositif PCS. "Il faut investir de nouveaux champs d'action susceptibles d'apporter des réponses efficaces et adaptées. On pense ici à l'apprentissage des deux langues pratiquées à Bruxelles, au support aux devoirs, à l'implication des parents dans les actions destinées aux enfants, au concept de droit, de devoir et de citoyenneté, à la connaissance de l'histoire de la Belgique et de Bruxelles, à la promotion de la mixité culturelle, à la lutte contre le radicalisme, ..." , a précisé vendredi la ministre du Logement. Le nouveau budget permettra d'offrir des formations innovantes aux travailleurs sociaux, de développer un appel à projets pour élaborer des actions ponctuelles, et de créer de nouveaux PCS dans de nouveaux périmètres géographiques. (Belga)

A la suite des attentats du 22 mars dernier, le gouvernement bruxellois avait décidé le 28 avril de dégager des moyens pour renforcer la sécurité et la prévention en matière de lutte contre le radicalisme. Les Projets de Cohésion Sociale (PCS) qui sont au nombre de 21 répartis dans différents quartiers bruxellois et partagés entre 12 Sociétés Immobilières de Service public (SIS) et 5 communes figurent au rang des actions engagées dans ce cadre. Une évaluation réalisée en 2014 par l'asbl "Le Centre d'évaluation et de gestion institutionnelle avait formulé une série de recommandations dont il a été tenu compte dans la nouvelle version de la convention PCS 2015-2019. L'actualité bruxelloise conduit à nouveau à un questionnement quant aux actions à mener et quant au mode de renforcement du dispositif PCS. "Il faut investir de nouveaux champs d'action susceptibles d'apporter des réponses efficaces et adaptées. On pense ici à l'apprentissage des deux langues pratiquées à Bruxelles, au support aux devoirs, à l'implication des parents dans les actions destinées aux enfants, au concept de droit, de devoir et de citoyenneté, à la connaissance de l'histoire de la Belgique et de Bruxelles, à la promotion de la mixité culturelle, à la lutte contre le radicalisme, ..." , a précisé vendredi la ministre du Logement. Le nouveau budget permettra d'offrir des formations innovantes aux travailleurs sociaux, de développer un appel à projets pour élaborer des actions ponctuelles, et de créer de nouveaux PCS dans de nouveaux périmètres géographiques. (Belga)