Trente-trois personnes au total sont poursuivies dans ce dossier, dont six membres des forces de sécurité, a déclaré à l'AFP le porte-parole du pole antiterroriste, Sofiène Sliti, confirmant des informations de presse. Accusés de "non assistance à personne en danger", les six agents font partie de 12 accusés laissés en liberté dans l'attente de leur procès, dont la date n'a pas encore été fixée, a-t-il ajouté. M. Sliti a précisé que 14 accusés se trouvent en revanche en détention préventive. Sept sont poursuivis par contumace. Les chefs d'inculpation pour les 27 autres accusés n'ont pas été précisés. (Belga)

Trente-trois personnes au total sont poursuivies dans ce dossier, dont six membres des forces de sécurité, a déclaré à l'AFP le porte-parole du pole antiterroriste, Sofiène Sliti, confirmant des informations de presse. Accusés de "non assistance à personne en danger", les six agents font partie de 12 accusés laissés en liberté dans l'attente de leur procès, dont la date n'a pas encore été fixée, a-t-il ajouté. M. Sliti a précisé que 14 accusés se trouvent en revanche en détention préventive. Sept sont poursuivis par contumace. Les chefs d'inculpation pour les 27 autres accusés n'ont pas été précisés. (Belga)