Le 27 janvier, la cour d'appel de Paris avait annulé le non-lieu prononcé en 2018 dans ce dossier où des indices contradictoires sont âprement débattus depuis plus de dix ans. Cet universitaire libano-canadien de 67 ans, qui n'a cessé de clamer son innocence, est accusé d'avoir posé la bombe. (Belga)

Le 27 janvier, la cour d'appel de Paris avait annulé le non-lieu prononcé en 2018 dans ce dossier où des indices contradictoires sont âprement débattus depuis plus de dix ans. Cet universitaire libano-canadien de 67 ans, qui n'a cessé de clamer son innocence, est accusé d'avoir posé la bombe. (Belga)