Cette vidéo diffusée par l'agence Amaq, organe de propagande de l'EI, montre deux jeunes hommes à côté d'une bannière de l'EI, l'un d'eux récitant en arabe avec un fort accent le texte traditionnel d'allégeance à l'"émir des croyants" Abou Bakr al-Baghdadi. Les deux hommes, barbus et se présentant sous les noms de guerre d'Abou Omar et Abou Jalil al-Hanafi, jurent "obéissance" au chef de l'EI en se tenant la main. Deux djihadistes ont égorgé mardi un prêtre et grièvement blessé une personne lors d'une prise d'otages dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, dans le nord-ouest de la France. Le groupe extrémiste avait affirmé le même jour que l'attaque avait été exécutée par deux de ses "soldats", selon l'agence Amaq. Les auteurs de l'attaque "répondaient aux appels à prendre pour cible les pays de la coalition" internationale qui combat l'EI en Irak et en Syrie, d'après Amaq. (Belga)

Cette vidéo diffusée par l'agence Amaq, organe de propagande de l'EI, montre deux jeunes hommes à côté d'une bannière de l'EI, l'un d'eux récitant en arabe avec un fort accent le texte traditionnel d'allégeance à l'"émir des croyants" Abou Bakr al-Baghdadi. Les deux hommes, barbus et se présentant sous les noms de guerre d'Abou Omar et Abou Jalil al-Hanafi, jurent "obéissance" au chef de l'EI en se tenant la main. Deux djihadistes ont égorgé mardi un prêtre et grièvement blessé une personne lors d'une prise d'otages dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, dans le nord-ouest de la France. Le groupe extrémiste avait affirmé le même jour que l'attaque avait été exécutée par deux de ses "soldats", selon l'agence Amaq. Les auteurs de l'attaque "répondaient aux appels à prendre pour cible les pays de la coalition" internationale qui combat l'EI en Irak et en Syrie, d'après Amaq. (Belga)