"Restreindre nos libertés n'apporterait pas d'efficacité à la lutte contre le terrorisme", a-t-il dit lors d'une allocution télévisée solennelle depuis le palais présidentiel français. Un peu plus tôt, son prédécesseur à l'Elysée Nicolas Sarkozy avait réclamé à l'exécutif de "changer profondément (...) la riposte". (Belga)

"Restreindre nos libertés n'apporterait pas d'efficacité à la lutte contre le terrorisme", a-t-il dit lors d'une allocution télévisée solennelle depuis le palais présidentiel français. Un peu plus tôt, son prédécesseur à l'Elysée Nicolas Sarkozy avait réclamé à l'exécutif de "changer profondément (...) la riposte". (Belga)